Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Angemort, aux Editions Nuit d'Avril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ankh
Nazgul
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Dans l'ombre de mon Saigneur et Maître
Date d'inscription : 03/07/2004

MessageSujet: Angemort, aux Editions Nuit d'Avril   Mer 2 Aoû à 14:39

Le 22 septembre, paraitra ANGEMORT aux Editions Nuit d'Avril par Sire Cedric, Maître du Romantisme Extrème.

http://www.sire-cedric.com/
http://nuitdavril.com/
J'insérerais les futures informations concernant ce livre attendu, puisque le premier recueil de nouvelles de l'auteur Déchirures, fut aussi étonnant que détonnant...

Imaginez que vous rencontriez un véritable démon dans une étrange boîte de nuit… Ou que vous croisiez des monstres sanguinaires, au bord d’une autoroute déserte…
Savez-vous que de mystérieux fantômes jouent de la harpe avec les rayons de la lune ? Que des créatures infernales sévissent au sein d’un groupe de Black Metal ?
Ouvrez ce livre et regardez, vous aussi, à travers ces déchirures qui émaillent le rideau de la réalité. Sous la plume de Sire Cédric, la beauté et l’horreur, l’angoisse et le rêve se mêlent dans une valse mortelle. Et si, un soir, après avoir refermé ces pages, vous sentez une présence insolite derrière vous, à la sortie de votre bar favori, nul doute que vous presserez le pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acmbfiction.free.fr/page2.html
ankh
Nazgul
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : Dans l'ombre de mon Saigneur et Maître
Date d'inscription : 03/07/2004

MessageSujet: Re: Angemort, aux Editions Nuit d'Avril   Jeu 17 Aoû à 0:38

Extrait)

Derrière la porte, dans la rue, se tenait une femme d’âge mûr à l’imposante chevelure rousse, le visage en pleurs, qui frappait comme une folle contre la grille. Quand elle aperçut le restaurateur, elle se mit à crier :
— Oh ! Quelqu’un enfin ! Venez vite ! C’est terrible !
— Que se passe-t-il ? fit Francesco en s’approchant avec méfiance.
— Oh, c’est horrible ! Une voiture a renversé mon mari ! L’assassin, il roulait sans feux ! Et il a continué sans s’arrêter ! Mon pauvre mari !
Un frisson parcourut l’échine du vieux Noir. C’était pourtant évident. Ce salopard d’excentrique, dans sa précipitation pour disparaître du quartier le plus rapidement possible, avait heurté un passant !
— Venez, entrez, je vais appeler la police, dit-il, troublé par la beauté de la femme aux formes rondes et à la bouche mousseuse, et il se baissa pour ouvrir la grille.
Depuis le bar à l’étage, la voix de son neveu lui demanda ce qu’il se passait.
— Quelqu’un qui s’est fait renverser par un chauffard, expliqua Francesco en insérant la clef dans la serrure.
— Hein ?
Fetnat arriva en courant, dévalant les marches.
— Tonton ! Tu ne vas pas ouvrir à cette heure-ci !
Mais Francesco avait déjà déverrouillé la grille et la faisait remonter vers le plafond.
— Il s’agit d’une pauvre femme, commença-t-il…
Sa voix s’étrangla lorsqu’il vit que la jolie rousse, le plus naturellement du monde, braquait un pistolet droit sur lui. La vitre explosa, accompagnant le tonnerre de la déflagration. Francesco tomba en arrière dans un jet de sang.
Son neveu ne chercha pas à vérifier s’il était encore en vie. Il avait déjà fait volte-face et se précipitait vers les escaliers, cherchant à se sortir de là le plus vite possible.
Plusieurs ombres glissèrent sur le sol à ses trousses, comme de longs serpents noirs, qui ondulaient sur le carrelage en poussant des petits cris aigus.
Elles agrippèrent ses pieds et le firent basculer.
— Mais qu’est-ce que c’est que ces conneries ? hurla le garçon.
Il ne le sut jamais. La femme vida son chargeur dans son dos, pulvérisant sa colonne vertébrale, Fetnat s’effondra en travers de l’escalier, et les trois ombres s’engouffrèrent aussitôt dans ses entrailles en faisant toutes sortes de bruits humides.
— Bon appétit, mes douces, murmura l’inconnue
.

Extrait d'Angemort
Sire (C) 2006
En librairies le 22 septembre 2006

http://www.sire-cedric.com/Php/rubrique.php?rubrique=agenda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acmbfiction.free.fr/page2.html
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Angemort, aux Editions Nuit d'Avril   Sam 19 Aoû à 20:10

J'aime beaucoup écrire sur c emélange de genre que sont fantastique et romantisme noir comme semble le dévoilé ce qui fait office de "teaser" (les informations données par ankh). Mais alors l'extrait (bien qu'il ne reste qu'un simple extrait) me paraît vraiment fade, prévisible, voir , les réactions peu crédibles (quoique).
Amateur de textes avec des petites constructions syntaxiques déroutantes, originales, poétiques, j'aime assez peu les bouquins inondés de dialogues.


-----------
Je commencerait le bouquin chez le libraire avant de me décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastor Sakori
Gremlins
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 24
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Angemort, aux Editions Nuit d'Avril   Lun 28 Fév à 17:56

J'ai trouvé ce roman excellent, un de mes préférés de cette auteur avec l'enfant des cimetières =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angemort, aux Editions Nuit d'Avril   

Revenir en haut Aller en bas
 
Angemort, aux Editions Nuit d'Avril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit de l'eau 2013 à la piscine à vagues de Châteauroux - 13 avril
» XVIIe Nuit des Architectes - Vendredi 3 Avril
» habiller bebe la nuit quand il fait ds les 22
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» C'est prouvé, travailler trop nuit gravement à la santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Salles obscures & lectures...-
Sauter vers: