Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [poèmes]Comte de la Rose Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Lun 3 Juil à 16:39

Si vous avez suffisamment de temps à perdre pour lire ceci...

Les méandres de la douleur

Ce triste souvenir d’un amour jamais acquis
Se manifeste dans mon esprit tourmenté
Et ce voile passé, vestige de mépris
Douloureusement tue cet être torturé

Sans toi je ne pouvais vivre et je suis donc mort
Je suis mort en t’aimant, et dans ce caveau clos
Gît encor ma dépouille, le rappel de mon tort
Enfermé à jamais, atteignable par trop

Ce néant de ma haine, cette peur de la vie
Effacés pour mourir, suicide préparé
J’ai tué ma pensée, sans avenir je prie
Pour un futur sans mal, un sentier éclairé

Sans doute est-ce illusoire de croire à cela
Ce fut bien pourtant que hier je croyais
Abandonné ceci, car je ne savais pas
Perdu j’étais encore, issue je ne voyais

Je pourrais hurler, personne ne m’entendrait
Je pourrais crier pendant des heures ma peur
Je pourrais pleurer, nul ne s’en soucierait
Ma route suit les méandres de la douleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le mouchoir et la lame.
gentilhomme
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 35
Localisation : 17ème siécle.
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mar 4 Juil à 16:39

Oui, il y a de terribles réalités... Il y a une sombre ironie à dresser la cadavre de ses illusions à la face du monde, et arpenter la vie sans lui appartenir. On se sent comme en visite parmi les rires et les satisfactions brutales des autochtones, cherchant la douceur du soir et la délicatesse d'un automne pour y enfouir nos coeurs rongés...

Mais vous verrez, comte, on y survit, et il ne reste que l'amertume que le corps ait trahi l'esprit en poursuivant sa route. La douleur, ce n'est que le refus d'accepter une fin qu'on ne peut nier, et l'espoir prend tant de temps à mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Ven 7 Juil à 20:38

Les tours se brisent

Les voilà dans leurs tours, tous ces anges malsains
Hurlant leurs faiblesses à qui veut les entendre
Leurs saints orgues résonnent, ils nous tendent leur main
Elle est pâle et glacée, nul ne veut plus la prendre

Ils nous appellent sans cesse, nous demandent notre âme
De peur d’enfin chuter, manquant à leur devoir
Voulant notre salut, à travers notre lame
Ecarlate, nous leur crachons notre désespoir

Mourir pour cet empire, de froideur et de glace
Devenir leur semblable, et craindre notre chute
Sans cesse nous trahir par notre blanche face
Reflétant notre peur, notre sang, notre lutte

Perchés sur leur ivoire, ils ne voient leur souffrance
Contemplent celle d’autres, humains déjà brisés
A la mémoire dure, une âme à l’odeur rance
Mais ne se soucient point de comment les aider

Seuls leurs commandements pourraient bien nous sauver
Mais leurs ailes noircies par cette indifférence
Cet égoïsme sale, ces pensées condamnées
Se replient sous la pluie, paraissent moins immenses

Déjà leurs tours se brisent, et l’ivoire éclatant
Corrompu par ces anges s’effrite et se casse
Leur chute inéluctable était vue, tristement
Et leur règne d’or silencieusement s’efface

~Comte de la Rose Noire~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 19 Juil à 1:51

Je m'en irai

Sous la pluie tiède et grise je partirai seul
Repensant à ses courts insants où tu riais
Oubliant nos malheurs, où Cerbère et ses gueules
S'endormaient doucement, sagement nous laissaient

Sur le bruyant sentier odorant, rassurant
Mes pas reconnaîtront le chemin de tes maux
Ils suivront tes douleurs et ton rire infâmant
Me guideront sans peine devant ton sein chaud

Je verrai ta froideur et ton indifférence
Devant mes yeux humides tu restes de marbre
Et alors que mes fleurs, sous mes larmes qui dansent
Se déposeront là, devant toi, sous les arbres

Je repartirai seul, essuyant mon visage
Ruminant toutes ces fautes qui nous incombent
Enmpruntant cette route et usant son dallage
Je m'en irai demain pour pleurer sur ta tombe

~Comte de la Rose Noire~

Il me fait beaucoup penser à Demain dès l'aube, de Victor Hugo, même si évidemment il est moins bien écrit. Je n'ai pas la prétention d'égaler ce cher VH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le mouchoir et la lame.
gentilhomme
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 35
Localisation : 17ème siécle.
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Ven 21 Juil à 17:21

Il ne m'y fait pas du tout penser, personnellement, et c'est bien mieux ainsi: il posséde sa propre signature.

Pour être franc, chez vous, l'aboutissement et la profondeur du fond me font chaque fois regretter plus amérement l'approximation de la forme. Un peu comme une statuette primitive en or massif...

Mon propos peut vous paraître sévère, et il est vrai qu'en général je m'abstiens de flageller la versification quand le texte me plait, d'autant qu'il faut des années et des années pour prendre le coup de main (et que j'ai pris un soin minutieux à égarer tout les cahiers de vers de mes début, dont j'eus été fier qu'ils continssent ce type d'oeuvre). Voila, votre oeuvre me déprime comme une cuvée prometteuse qu'il faudra encore attendre des années pour goûter en tant que millesime, pour que s'affine la rime, s'assouplisse le rythme, se renforce l'euphonie...


Non, en définitive, j'apprécie trop "Je m'en irais" pour vous en pardonner, stérilement magnanime, les chevilles.

Salutations ambigües mais sincères,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Ven 21 Juil à 18:45

Merci de cette critique constructive. Cela change de mes expériences passées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Grande Reine du flood et du Nutella...
avatar

Nombre de messages : 4067
Localisation : Fôlies et Complaisances [Belgique, Nutella]
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Dim 8 Oct à 15:40

Citation :
Il me fait beaucoup penser à Demain dès l'aube, de Victor Hugo, même si évidemment il est moins bien écrit. Je n'ai pas la prétention d'égaler ce cher VH.

En effet... Mais je l'aime beaucoup aussi, ce poème que tu as fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
sukiii
Elfe Noir


Nombre de messages : 39
Age : 34
Localisation : la citée ardente
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mar 10 Oct à 12:24

Vos vers m'ont émues.
Merci de votre générosité, Monsieur le Comte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silberius
Ange furieux
avatar

Nombre de messages : 1035
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 1 Nov à 18:59

Une fois de plus, Comte, j'admire ce talent que je n'aurai probablement jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silberius.deviantart.com/
Saulz
Guerrier tragique
avatar

Nombre de messages : 740
Age : 29
Localisation : Avec ma plume et mon encrier
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Dim 26 Nov à 20:15

Très cher comte, déjà que j’appréciais votre style et votre parler, lorsque je vis que vous étaliez votre poésie, c’est avec empressement que je me mis à les lire. ^^

Difficile de ne pas remarquer votre souci de l’esthétisme, vos efforts à construire de beaux vers et je vous en félicite. Le style est riche sans être mis à l’avant au dépend de l’émotion et voilà pourquoi j’adore vos trois œuvres. J’y perçois clairement vos sentiments et ils sont présentés dans un texte sublime, de l’art. Votre déchirure y est présenté de façon très élégante sans être étouffé par le français. Bravo confrère ! Very Happy

À voir vos efforts d’écrire comme les grands de la littérature ( à moins que je sois dans l’erreur ), je vous fais don de deux petites suggestions pour vos écrits futurs, bien que je ne sois pas un expert dans le domaine (loin de là !) et qu'il ne s'agisse que de mon opinion . N’abuser pas des virgules, elles brisent parfois le rythme lors de leur trop grande présence. C’est un peu le cas dans le 3e « paragraphe » des méandres (Je ne me rappelle plus du vrai terme ! Embarassed Est-ce bien strophe ?) . Pour l’un de vos prochain écrits, il pourrait être intéressant de faire vos rimes sous une autre forme, comme la forme suivie (aabb) ou la forme embrassée (abba). Vos rimes pourraient être mises un peu plus en valeur et nous pourrions les apprécier davantage.

Vous êtes très talentueux cher comte et vous avez du mérite ( Honnêtement, j’avais peine à croire que vous n’avez que 16 ans, je vous croyais un peu plus vieux). Dans vos écrits, j’ai un petit faible pour « les tours se brisent ». Au plaisir de lire vos prochaines créations, mon âmes d’artiste en sera régalée. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Dim 4 Fév à 2:52

Exceptionnellement, j'en poste un récent, essentiellement pour faire voir l'évolution.

Les dédales de la quête infortunée

J'écris ce que je sens, ce qui m'échappe et fuit:
Les derniers sacrifices d'un enfant mort-né,
Les dernières errances d'un être damné.
J'écris des mots sans force au nom de ma folie.

J'avais cherché dans les plus égayantes foires
L'innocente candeur des enfants bienheureux,
Leur exquis et simplet bonheur d'un jour ou deux,
Mais je n'ai découvert que des déments notoires...

J'ai cherché dans les yeux des plus exquises femmes
Le remède à mes maux, l'antidote secret
Du venin vert absinthe qui coule enjoué
En brûlant mes désirs aiguisés par ma lame.

J'ai quêté dans les bras des plus tendres amis
Le palliatif sauveur des célestes tortures
Qui pourrait combler la douloureuse morsure,
Mais aucun de leur bras n'a retenu ma vie...

J'ai cherché par la plume l'exquis exutoire,
La parfaite revanche sur mes sentiments,
La parfaite vengeance, sur ce coeur qui me ment.
J'ai cherché par l'encens l'infernal défouloir...

J'ai voulu par l'orgueil dépasser ma nature,
Et vaincre mon destin, lutter pour ma survie.
J'ai voulu triompher de ce qui me régit.
J'ai désiré en vain soigner la déchirure.

J'ai voulu par le froid geler toute mon âme,
La transformer en une entité indestructible,
Un monstre froid et vide, aux autres invisible.
J'ai voulu par le froid exiler toute flamme...

Mais mon âme blessée ne s'est jamais guérie.
Elle erre sans passé, sans futur, ni présent.
Elle crie, elle pleure son doux cœur d'enfant.
Sans but elle se traîne...Elle erre à l'agonie...


~Comte de la Rose Noire~

Inutile de vous conter la soirée qui fut la mienne lorsque j'écrivis cette "oeuvre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyria
Hors du temps
avatar

Nombre de messages : 163
Age : 28
Localisation : Quelque part entre rêve et réalité…
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Lun 19 Fév à 20:22

Vos écrits sont magnifiques, Comte. Ils me laissent tellement émue que je ne trouve plus mes mots...
Merci de nous faire partager vos poèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 21 Fév à 8:21

Sans hésitation, j'affirme préférer votre dernier poème.

Tout comme notre Gentilhomme, votre ancienne versification me désole, car vos talents sont évidents. Saulz a raison : vous appuyiez trop sur vos hémistiches, cassant l'harmonie des mots et de leurs sensations. Mais Les dédales de la quête infortunée me dépasse : son émotion criante me laisse sans voix. Vous mettez des mots sur ce que je cherche en vain à définir.

Au plaisir de découvrir d'autres de vos sublimes écrits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 21 Fév à 12:52

Normal, six mois séparent ces poèmes des dédales de la quête infortunée. J'ai eu le temps de m'améliorer, donc. J'en poseterai peut-être encoreun prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saulz
Guerrier tragique
avatar

Nombre de messages : 740
Age : 29
Localisation : Avec ma plume et mon encrier
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Jeu 22 Fév à 1:25

Très beau poème ... très touchant ... la déchirure est tangible en ces quelques vers. Certes, la lecture se fait fluide, les mots glissent sans trouble et l'émotion y est très bien représentée. Ha ... cette quête du bonheur ... comme elle peut se faire difficile quand elle le veut ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Ven 23 Fév à 1:20

Renaissance d’un monstre


On m’a fait croire à mon pardon,
On m’a trompé de bout en bout.
La douloureuse rédemption
N’est plus qu’un rêve de vieux fou.

On m’avait fait croire en l’amour :
On m’a dupé par des mots doux.
Cet idéal d’un heureux jour
Est un mensonge à l’amer goût.

On m’a fait croire à la vertu.
Je fus spolié, spolié encore.
Ce doux passé, ce doux vécu,
Marquera toujours mon cœur mort.

On m’avait fait croire au mérite.
Je fus déchu par tous les dieux.
Malgré mes larmes émérites,
Je retrouve douleur et feu.

On m’avait fait croire à l’espoir.
On m’a trahi à tout jamais.
Mes ailes sont devenues noires !
Je hurlerai ce mal parfait !

Je suis Ange d’apocalypse !
Je suis un monstre du néant.
Je suis un astre qui éclipse
La gloire des démons d’antan !

Voici l’envol d’un nouveau-né.
Vous lui jetterez tous la pierre,
Mais c’est vous qui l’avez créé,
Et il vous mettra tous à terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Ven 23 Fév à 11:18

Mélodieuses rimes, que vous maniez avec brio... Cependant, si je puis me permettre, l'une a quelque peu dérangé mon oreille: "... ce mal parfait". Mais peut-être sa signification m'échappe-t-elle, me faisant apparaitre à tort ce vers comme superficiel. Que dis-je... Votre poème est, une fois de plus, sublime. La cassure entre constat du désespoir et haine destructrice se ressent jusqu'au fond des tripes. Inutile, je crois, de préciser combien il est aisé de s'y identifier, et d'être séduit(e) par cet ange démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Sam 24 Fév à 2:34

Le mal parfait est le mal de la désillusion, car on est finalement le seul responsable se sa chute, l'architecte de sa propre destruction. La seule personne vers qui tourner la haine de la désillusion estsoi-même. C'est un mal qui n'a que des boucs-émissaires, mais dont le réel responsable est soi-même. C'est en cela qu'il est parfait. Juste une victime, et pas de coupable.

Je dois avouer que je suis assez fier de ma chute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le mouchoir et la lame.
gentilhomme
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 35
Localisation : 17ème siécle.
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Sam 24 Fév à 3:01

...

-Pourquoi se haïr du mal que l'on ressent, pourquoi considérer la désillusion comme une faute ? Est-ce une faute, d'avoir cru ? D'avoir espéré ? D'avoir été capable de sentiment, d'envol, d'avoir eu le courage de s'impliquer et la force de s'investir ? Quoi, une "faute de naïveté", si je suis votre pensée ?
Ah, vous si tourmenté ! Avec le temps, j'ai appris à m'en féliciter. Chaque défaite est une ancienne victoire. Chaque nouvelle désillusion la marque que je peux encore... m'illusionner, que mon coeur n'est pas mort, que le sort n'a pas vaincu encore tout ce qu'il y a de tendre et d'optimiste en moi. J'ai mal parce que je ressens.

Nous avons des chutes sévères, vous et moi. Et voyez comme nous nous en relevons toujours ; meurtris, dolents, éprouvés, mais point timides et pusillanimes, et prêts à s'élever encore.

Mais vous avez raison, les grands coupables des désillusions que nos expériences nous infligent, c'est bien nous. Je monte gaiement à l'échafaud ; j'avoue mon crime sans repentir, et je prie d'avoir encore demain l'inconscience de m'y livrer.



Tout s'écroule une fois. Deux fois. Dix fois, vingt fois, systématiquement ! Soit, mais j'ai tant pris l'habitude de reconstruire, à force, que les ruines même en deviennent un espoir...


Nota: je reconnais que c'est là pour moi une philosophie récente... des années durant j'ai eu les mêmes rages que vous, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Grande Reine du flood et du Nutella...
avatar

Nombre de messages : 4067
Localisation : Fôlies et Complaisances [Belgique, Nutella]
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Sam 24 Fév à 14:02

Le Gentilhomme a écrit:
J'ai mal parce que je ressens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Sam 24 Fév à 18:50

Gentilhomme, vous ne devinerez jamais combien vos propos m'ont redonné courage et espoir. Comme le Comte, je regrettais épouvantablement mes désillusions, rêvant de déchirer mes souvenirs en lambeaux (quelques uns de mes draps ont ainsi connu un sort terrible, car j'ai cette fâcheuse tendance à réaliser mes métaphores... lol). Merci infiniment. Vous me rappelez à l'ordre ; il n'y a pas si longtemps, j'avais pris pour résolution d'aller au-devant de mes douleurs, car j'aime que ma vie soit faite d'émotion, et tant pis si cela me détruit. Malgré ce désir ardent de ressentir les choses de tout mon être, j'avais encor quelque mal à accepter mes erreurs, en particulier ces désillusions, conséquences inévitables de mes rêves incessants.
Je vous accompagne donc tout aussi gaiement à votre échafaud, avec la ferme intention de récidiver à ce même crime.
fleur1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
Le mouchoir et la lame.
gentilhomme
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 35
Localisation : 17ème siécle.
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Sam 24 Fév à 20:48

Content d'avoir pu vous être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mar 27 Fév à 22:16

Les dieux


Ils se tiennent en haut, droits et fiers, magnifiques.
Leur sourire enfantin sur leur visage froid
Eclaire de ses feux les doux mélancoliques
Qui admirent, en silence, la quiétude des Rois.

Leurs regards amoureux ne lancent que des plumes
Qui chatouillent le cœur de l’ami qu’ils contemplent,
Et les chaleurs bruyantes dans l’âtre qui fume
Sont pour eux le brasier de leur auguste temple.

Ils sont si fortunés de connaître leur sort !
Ils ne sauront jamais qu’ils sont de nouveaux dieux.
Ces entités parfaites, emmurées dans leur fort,
Demeureront comblées jusqu’à ce qu’ils soient vieux.

Moi, j’ai chu sans triomphe de cette montagne.
J’ai quitté ces gens qui ne sont que bienheureux,
Et ma vie depuis lors n’est plus qu’un hideux bagne
Où la vue du bonheur martyrise mes yeux.


~Comte de la Rose Noire~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le mouchoir et la lame.
gentilhomme
avatar

Nombre de messages : 413
Age : 35
Localisation : 17ème siécle.
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 28 Fév à 1:44

Il est vraiment très beau. On sent dans le rythme, dans la progression du discours, dans tout votre vers enfin cette douceur, cette quiétude, cette grandeur que votre poésie contemple. Un poème qui fait plus que nous dépeindre un regard, qui aide véritablement à le ressentir.

On sent que vous avez lu. On sent que vous avez écris. La fin tombe sans heurt, le verbe se retire comme la marée de l'estran dans un dernier bouquet d'écume, les rimes sont riches et charment l'oreille de leur musique, leur note qui se répondent créent le sens et réveillent l'attention.

Oh, vieux perfectionniste je vois quelques accrocs à cette belle toile (le 4eme vers, lu selon les régles courantes fait 14 pieds, ou "vue","vie", "comblées" dont il ne vient pas à l'esprit de prononcer le "e", mais bon...), mais diable ce drap reste d'une bien belle qualité. De toute façon il n'est plus que moi, dans mon habituel retard de trois-quatre siècles , pour y préter encore quelque attention. En fait je ne vous en parle que parce que je n'ai jamais su si cela vous était un soucis ou pas, si ces "erreurs" (au sens de mon intransigeance poétique) étaient des inattentions ou des indifférences...



Vous plaignez souvent votre jeunesse, ce soir à vous lire je l'envie. Que ferez-vous à mon âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 27
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   Mer 28 Fév à 10:25

Gentilhomme, vous me flattez mieux que personne!

Les erreurs que vous décelez sont involontaires dans un sens, et volontaires dans un autre. Je suis poète baudelairien plutôt que classique, et les règles de cette dernière époque me sont étrangères. Je les connaîs, pour ainsi dire, très mal, et mon talent ne se limite qu'à quelques alexandrins mal travaillés. Je ne me trouve jamais assez dur avec moi-même sur la rime, sur le verbe, sur le rythme... J'espère à votre âge avoir su travailler la langue comme vous avez su le faire, et égaler, voire dépasser, si je le puis ,votre niveau actuel. Mais ma muse ne subit pas les emprisonnements que Malherbe imposa en son temps, par fainéantise ou par médiocrité.

Je commence à m'intéresser à ces règles, mais je pense que ma muse demeurera plus libre que celle des poètes du XVIIeme siècle.

Merci pour ce compliment qui me flatte plus que tout. Je travaille mes vers autant que je le puis, mais le temps seul améliorera la chose.

Oui, pour moi, et pour certaines personnes d'ici, les gens heureux sont des dieux... Je pense que mes amis de Caen verront de qui je me suis inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [poèmes]Comte de la Rose Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
[poèmes]Comte de la Rose Noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES COULEURS
» quartz rose et tourmaline noire (sommeil)
» Blush mac peaux noires & Rouge à lèvres rose peaux noires
» muffins rose
» Les RSG du "BC LA ROSE DES VENTS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Pages noircies...-
Sauter vers: