Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Nouvelles] Bao

Aller en bas 
AuteurMessage
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: [Nouvelles] Bao   Mar 4 Avr à 21:54

Petite nouvelle assez récente, je compte sur vous pour les critiques (comme d'hab Wink ). comme vous n'avez pas de gros à priori j'apprécie vos avis).





Passage




La respiration rapide et les yeux clos, il attend. Le visage tourné vers le dehors, le ramenant à chaque instant à sa bulle de silence. La douce musique de la ville ne le concerne pas. Ce sont des rires d'enfants, ou peut-être les pépiements convulsifs de quelques oiseaux virevoltant entre les platanes. Comment le savoir dans son univers de pénombre ?
Il ne se souvient pas l'avoir été ni l'un ni l'autre. Pensée vacillante d'une petite âme ténue. L'idée de devenir un minuscule moineau sautillant lui fait plisser les lèvres, il ne peut sourire. Aveugle, rien pourtant ne l'empêche de sentir jusqu'à l'extrémité de ses membres noueux, son corps frêle et mou. Il ne lui parvient de lui même qu'un assemblent de chair sensible. Pâle reflet de l'homme qu'il fût. A présent les rumeurs de l'extérieur ont cessées. Recroquevillé comme un insecte foudroyé par le froid hivernal, il continue d'attendre. Flotter dans le fluide chaud et se laisser porter vers le noir oubli. Plume légère sur le Styx. Ô Monde qui continue de tourner alors qu'il perd la mémoire, cruelle conscience de soi !
Seule la force lui manque pour crier son désespoir. Battant de plus en plus vite, son coeur témoigne de cette injustice. La bouche entre-ouverte la créature chétive lutte pour rester ce qu'elle est. Il espère que la lumière succède aux ténèbres. Il ne serait pas si difficile de ne pas résister et laisser la nature accomplir sa tâche, éternelle.
Après tout, tous ceux qu'il connaît s'y sont résolus. Il ne sera pas le dernier. Mystère de l'existence?
Le mouvement de la vie entame une nouvelle convulsion, signe que cela approche. Au moins, sait-il lorsque le temps sera irrémédiablement venu. Un ultime regard à ce sur quoi il a laissé une empreinte.; ce flux incolore et la chaude couleur. Rien de plus. Si au moins cela pouvait l'accompagner au moment de partir.
Soudain, il l'entend, la douce mélopée aux accents sucrés. Elle l'appelle, l'implorant de venir à elle, Mère de chacun. Le rythme est lent et régulier comme une chute d'eau claire venue des cieux pour l'oindre dans un bâptème aux frontières de la vie.
La mesure du chant ralentit à mesure que son pouls s'accélère. Un dernier coup d epief dirigé vers la voix pour prouver sa présence dans cet instant. Il sent que cela vient, désormais imminent.
C'est fait, il ne sait plus. Les souvenirs ont volés en éclats comme du verre se fracassant sur le sold dur de l'inconscience. Qu'est-il sinon un esprit tourmenté par ce pour quoi nous ne sommes jamais apprêté. Mais oublier permet de continuer vers l'issue de façon moins cruelle, l'omission draine la souffrance loin de lui. Être dépouillé ce qui fait de nous des Hommes. Le bourdonnement sourd résonne dans l'immensité-liquide. Serrant le poing sur le fin cordon de la vie qui le relie à l'ailleurs. Il n'ose tirer dessus pour ne pas précipiter les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Mar 4 Avr à 21:56

Le long fil d'existence est un appel à rallier la direction qu'il indique. Droit devant, au-delà de la mer obscure. La musique à nouveau ondule, deux fois comme une injonction e plus en plus pressante. Le petit homme chauve et sans dents sent qu'il est temps. Tel un cycle immuable, il fût, il est et sera quoiqu'il arrive. L'après est incertain, mais cela ne peut-qu'être meilleur. La source du chant, seule mérite le passage. Le dehors d'où provient la mélopée céleste est-il composé d'un florilège de blancs chérubins et de nuages rieurs ? Et ces petits oiseaux jouant avec les enfants, bien qu'il ne se rappelle pas en avoir vu ni entendu, sont-ce des anges qui l'attendent ?
La faible petite chose rose, les yeux fermées, fixe le bout du fil pâle, porte vers un monde d'espérances ? Il trépigne, bat du pied comme le cheval piaffant au pré. La perte de souvenirs inhibant sa faiblesse, il donne du poing sur la paroi de son isolement. Il est prêt. Languir après son avènement lui pèse mais ne fait qu'amplifier la beauté des merveilles de l'Après à découvrir par la magie de l'impatience. La curiosité qu'il éprouve, toute enfantine, a chassé la peur. L'enfant de ce nouveau monde arrive. Le Foetus caresse son cordon le rattachant au monde qui lui est promis. La perte de qu'il a été lui permet de se lancer vers l'air libre, loin de sa caverne liquide crépusculaire.
Rien désormais ne le retient ici. Il sait ce qu'il reste à faire.
La douce musique alors reprend une ultime fois son ondulation, qui à présent lui est familière. Cette fois au moment du sortir, sa mère l'attend.








21 Mars 2006
Journée de Printemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aradia
Virtual Witch, Real Worm
avatar

Nombre de messages : 593
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Mer 5 Avr à 17:30

Trés chouette Bao!
Une jolie nouvelle pour le printemps en effet.
J'ai douté du sujet jusqu'au dernier paragraphe en plus!^^
C'est bien mené et on suit bien le ressentit du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothic-lolita.site.voila.fr
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Jeu 6 Avr à 23:35

Merci, J'ai un peu honte de l'avoir fait lire à ma mère justeavant cette période si douloureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aradia
Virtual Witch, Real Worm
avatar

Nombre de messages : 593
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Dim 9 Avr à 20:43

Oh, je ne pense pas qu'elle l'ai mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothic-lolita.site.voila.fr
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Sam 8 Sep à 16:44

Appréciant les critiques des quelques membres que j'ai bien connu, je vous propose une nouvelle fantastique en préparation. J'ai un peu d'avance pour vous en offrir un bout de façon régulière s'il y a des intéressés..






LE PEUPLE DE L'EAU









Avant le drame qui se déroulerait de façon insoupçonnée et aux limites de la compréhension commune, la ville de Trémière n'avait eu dans son passé à frémir que d'une petite escarmouche entre Bleus et Vendéens. Bataille qui s'était interrompu sur la mort du seul âne qui d 'une balle perdue avait rendu impossible l'apport de vivres pour le village royaliste, obligeant les partisans de la Rochejacquelein à la débandade. De nos jours, la seule originalité locale était une vieille demeure à l'écart du village et semblant dominer le plateau prétentieusement. De sa petite maison cossue sur ce littoral charentais, Nadine pouvait en être fière. Quinze ans pour enfin acquérir ce petit bijou de pavillon blanc à l'image d' une barrière fraîchement repeinte, cela en valait finalement bien la peine et ce n'est pas son mari qui aurait pu y changer quoique ce soit. Elle l'avait remarqué sur une vieille photo jaunie de Trémière et depuis ce jour le pavillon avait peuplé ses rêves au point de la décider à l'acquérir à tout prix. Il s'agissait d'une bâtisse rectangulaire faisant face à l'océan, ancienne demeure d'un musicien sombré dans l'oubli comme tournée vers une inspiration qui lui avait fait défaut, vu la nécessité de la revendre au terme de son ultime insuccès. Et si ce pauvre bougre n'était pas passé à la postérité cela avait eu l'avantage de la payer à crédit sans en venir à vendre son âme, quoique Nadine n'aurait pas à en profiter bien longtemps. Sur ce genre de petites réflexions mélangeant fierté d'être une parisienne bien parvenue et qui sait détentrice de vieilles partitions qui comme chacun le sait ont plus de valeur posthumes, elle remonta l'allée en ardoise blanche du lieu-dit. Le tac-tac de ses talons sur le sol calcaire était une sorte de signe pour la maisonnée, alertant fils et père de l'arrivée de madame l'intendante du logis. Or en cette fin d'après-midi alors que le temps tournait à la copieuse averse, seul le bruit du réfrigérateur l'accueillit lorsqu'elle enclencha le pêne de la serrure.

- -Je suis rentrée, il n'y avait pas le modèle de papier peint que tu cherches, dit Nadine Trévier en déposant un sac en papier recyclable sur la table en formica de la cuisine. Ce que ces sacs pouvaient l'exaspérer avec ce système de anses qui se déchirent d'eux-même dès qu'on les soulève. Puis prenant compte qu'aucune voix n'avait répondu depuis son retour, elle se souvint que Philippe avait emmené son fils au cinéma voir une de ses horreurs qui rendent vos enfants violents et définitivement réfractaires à manger quoique ce soit de vert et de sain. Ce n'était pas faute de jardiner. Au moins elle disposerait d'un peu de temps pour se relaxer dans un bain d'eau chaudement savonneuse. « Le temps libre est un luxe, se dit-elle pour se persuader d'en profiter le plus possible ». Déposant ses chaussures contre le mur, elle grimpa les degrés de l'escalier de la pointe des pieds avec un sourire de plaisir anticipé. Les pieds nus dans la moquette bleu azur, elle ne se le permettait que lorsque le petit n'était pas là, il était bien trop difficile de lui faire porter des chaussettes. Tirant délicatement sur le peignoir rose pâle elle eu tôt fait de le déposer sur le lavabo, faire couler l'eau et fermer la porte de façon à ne pas être interrompu lorsqu'ils reviendraient. Elle ne sortirait que lorsqu'elle aurait décidé avoir suffisamment macéré dans son bain. Se déshabillant face à l'étendue d'eau, elle fût frappée d'effroi. Son visage dans l'eau reflétait un faciès gris et sinueux parfaitement immobile. Poussant un petit cri de stupeur, elle se toucha les pommettes du bout des doigts pour vérifier qu'elle n'avait pas vieillit à vue d'oeil.
Pour un peu, cela l'aurait amusé d'être aussi peureuse. Son visage était bien en place, rien n'y semblait différent (elle ne put s'empêcher de vérifier dans la glace trônant au dessus du lavabo). Une fois le choc passé elle se mit en devoir de trouver la source de cette peur, cette face qui ne reflétait qu’une forme cadavérique grimaçante avait beau être terrifiante, Nadine chercha à se rassurer en trouvant la raison de cette vision.

Cela n'était qu'un peu de fatigue dû à une longue après-midi de marche en ville et le faible éclairage de la fenêtre avait rendu dans l'eau un reflet déformé, avilissant. Superstitieusement, elle plongea la moitié de sa main dans l'eau avant de se persuader d'y rentrer pour de bon. L'eau était plus chaude qu'à l'habitude. Arthur avait du prendre une douche avant de partir au ciné ou alors le mitigeur recommençait une nouvelle fois à faire des siennes. La maison du haut de ses trois-quarts de siècles demandait encore quelques rénovations par endroits. Penser à la tuyauterie qu'il faudrait changer à grands frais suffit à la refroidir. Ou bien la petite frayeur de tout à l'heure l'avait échaudé ou alors la perspective que la maison révélait enfin le véritable prix à payer pour atteindre la perfection qu'elle désirait, cette trempette ne la satisfaisait plus. Cinq minutes histoire de ne pas gâcher l'eau et elle ressortirai du bain. A moins que quelque chose en décide autrement.

Au dehors la pluie se mit à battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Ven 21 Sep à 18:23

Qulequ'un pour une petite lecture et critiques ?

Je suis désolé de vous proposer cette mise en page qui est bien désagréable mais c'est du word (sous php ?).

Si le texte éveille en vous le moindre intérêt, j'ai bien avancé dans le début du récit (une quinzaine de pages A4) pour pouvoir ovus en faire profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Rose Noire
Comte Vampire
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 28
Localisation : Caen
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Ven 21 Sep à 21:13

bao a écrit:
« Le temps libre est un luxe, se dit-elle pour se persuader d'en profiter le plus possible ».
Petite erreur de ponctuation, la seconde paire de guillemets est à mettre après "luxe".

Sinon... J'aime bien. Le sens est obscur, ça mérite une analyse approfondie et poussée. J'aime. Le style est plutôt vif. Ah, sinon, corrige le "ciné" dans le 3eme paragraphe en "cinéma", je pense que ce serait tout de même mieux, ne serait-ce que pour la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bao
biblique
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   Sam 22 Sep à 0:28

Merci beaucoup Comte, je rectifie ça. Au passage, cela fait plaisir de revoir d'anciennes têtes.
Pour le sens obscur, il est vrai que ce n'est qu'une entame qui ira en s'éclaircissant (j'ai voulu poster une partie digeste et donc commencer avec une lecture rapide).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nouvelles] Bao   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelles] Bao
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions
» Bruxelles : nouvelles alternatives
» Nouvelles devinettes visuelles en attendant Étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Pages noircies...-
Sauter vers: