Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Howard Philips Lovecraft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comte d'Erlette
Ombre
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Howard Philips Lovecraft   Mar 8 Juil à 11:13

Fils de Sarah Susan Phillips et de Winfield Scott Lovecraft, Howard Phillips Lovecraft naît le 20 août 1890 à Providence, une petite ville près de Boston, Rhode Island. Dès l'âge de six ans, il écrit ses premiers poèmes ainsi que sa première nouvelle. Howard n'a que huit ans quand son père, interné dans un hôpital psychiatrique, meurt de parésie. A treize ans, Howard écrit sa première histoire fantastique. Peu après, il fonde une revue polycopiée et à seize ans écrit déjà mensuellement des articles sur les phénomènes astronomiques dans le journal local. Adolescent, il se plonge dans la lecture d'ouvrages anciens dans la grande bibliothèque de son grand-père.

Après de courtes études inachevées pour raison de santé, Howard s'inscrit en 1914 à l'United Amateur Press Association dont il deviendra l'un des fleurons et où il se crée un réseau de correspondants à qui il fait bien souvent cadeau de ses idées ou de ses rêves au détriment de sa propre oeuvre. Le Necronomicon, Arkham et son l'université Miskatonic, inventés de toutes pièces, sont aujourd'hui connus de tous les lecteurs de fantastique ou d'horreur qui les retrouvent souvent au hasard de leurs errances imaginaires. Lovecraft laissera une correspondance de plus de 10 000 lettres à sa mort. A partir de 1917, Howard commence à écrire ses premières vraies nouvelles. Il se rend à Québec, dans les anciens bastions coloniaux d'Amérique et sur les grands sites archéologiques. L'Angleterre victorienne et flamboyante l'attire, il regrette souvent de n'avoir pas vécu un siècle plus tôt. En 1921, sa mère meurt de trouble psychique graves liés à la syphilis.

En 1924, il épouse Sonia Haft Greene pour qui il travaille comme nègre littéraire. Le couple s'installe à New York. Mais Howard déteste cette ville oppressante et retourne à Providence. Il divorce de Sonia en 1929 et passe les dix dernières années de sa vie à écrire ses plus grandes oeuvres : The Call of Cthulhu en 1926, At the Mountains of Madness en 1934, The Shadow Out of The Time en 1931. Lovecraft y développe de manière grandiose et cosmique les thèmes évoqués dans ses textes antérieurs. La littérature, qui ne le nourrit pas, l'oblige à exercer divers petits métiers ; il travaille entre autres comme nègre littéraire pour de médiocres auteurs amateurs mais fortunés. Il réécrit un nombre incalculable de textes, laissant éclater tout son talent dans les oeuvres fantastiques. Les nombreuses anthologies publiées après sa mort contiennent ainsi des nouvelles que l'on estime être entièrement de sa main, d'autres à l'écriture desquelles il a participé et d'autres enfin qu'il a juste suggéré à de jeunes écrivains. En 1937, il est transporté au Jane Brown Mémorial Hospital ou il meurt le 15 mars des suites d'un cancer de l'intestin à l'age de 47 ans.

H.P. Lovecraft est aujourd'hui reconnu comme l'un des pères fondateurs du fantastique moderne ; de nombreux artistes reconnaissent son influence : Robert Bloch, Roger Corman, John Carpenter, H.R. Giger, Philippe Druillet, Stephen King, Graham Masterton ou encore Mike Mignola.


Source: http://www.hplovecraft-fr.com/doku.php?id=hplovecraft (site et forum géniaux sur le "Maître" du fantastique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aGnonoir
Elfe Noir
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Sud
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Mar 8 Juil à 13:48

j'aime beaucoup aussi, cet univers indescriptible qu'il a créé.
mondes inconnus au dela du ciel et sous les océans, dans les forets profondes, trés prenant comme lecture.
Pour les fondus dans la collection "bouquins" chez robert laffont une anthologies qui fait trois gros volumes de 1300 pages a chaque fois.
un vrai régal pour ceux qui adore son univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnonoir.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Mar 8 Juil à 14:33

aGnonoir a écrit:
Pour les fondus dans la collection "bouquins" chez robert laffont une anthologies qui fait trois gros volumes de 1300 pages a chaque fois.
J'ai déjà repéré cette édition, malheureusement, à 30€ chaque volume, mon porte-monnaie ne risque pas d'apprécier, lui. En plus, là où j'aurais pu les acheter, il n'y avait plus le tome 1, et comme j'aime commence dans l'ordre... Cela dit, c'est une très belle collection, dans laquelle je possède déjà quelques ouvrage, assez jolie, agréable à la lecture comme au toucher, avec des notes très complètes.
Revenir en haut Aller en bas
.
Petit Lapin Malin


Nombre de messages : 2018
Localisation : .
Date d'inscription : 27/06/2004

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Mer 23 Juil à 6:02

Dans l'histoire mondiale de la litterature, je ne crois pas que 3900 pages pour 90 € (en plus de la grande qualité) ça n'ai jamais existé. C'est vrai que ça fait cher dans l'absolu 90€ mais au regard de ce que c'est, ça les vaut. En plus Laffont c'est bien édité. Il met vingt ans pour sortir ses livres (genre les chevaliers d'emeraudes) mais c'est joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynisme
Gremlins
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Mer 23 Juil à 11:50

Comte d'Erlette a écrit:
s. En 1937, il est transporté au Jane Brown Mémorial Hospital ou il meurt le 15 mars des suites d'un cancer de l'intestin à l'age de 47 ans.


sur la bio que j'ai de lui ( a la fin d'un de ces livres , dagon) il disent qu'il est mort de misère ce , ce n'est pas incompatible mais ça précise qui été l'homme ,

il n'a pas été précisé ces opinions politiques : il étais assez a droite (au point de soutenir hitler ,il a finis par dire que celui ci étais un clown mais n'est pas passé a gauche pour autant)

mais ces remarques n'enlèvent rien au génie de l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aGnonoir
Elfe Noir
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Sud
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Jeu 24 Juil à 9:39

étant mort en 1937, il n'a pas eu le fin mot de l'Histoire...on ne saura donc jamais si il aurait condamné fermement ou pas la folie de cette guerre.
disons qu'il n'appréciait pas ce qui était trop étranger, certainement un défaut de la vieille amerique puritaine et trop conservatrice.
mais dans ces écrits il critique tout autant cette vieille amerique profonde, par la description de ces personnages .
tout comme lorsqu'il fait la description des adorateurs de certains cultes par des "métisses".
il reflète donc une partie de l'opinion de cette époque où la segregation a quand même officiellement sévit jusqu'en 1954... et pourtant Boston était un grand carrefour commercial entre le nord et le sud...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnonoir.com
DarkCowBoy
Prince des chats et Seigneur de ces lieux...
avatar

Nombre de messages : 2061
Date d'inscription : 26/06/2004

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Jeu 21 Aoû à 17:36

C'est un très bon exemple, selon moi, de dissociation entre l'auteur et l'oeuvre. Un type extra peut être un auteur médiocre et vice versa. Et on ne doit pas confondre une oeuvre et son auteur. Un type pourri, voir pire, peut être un très bon auteur. J'ai toujours trouvé débile de critiquer une oeuvre sous pretexte que son auteur (ou l'un de ses acteurs) est de telle religion ou a fait telle chose. J'adore plein de films d'auteurs a qui je retournerais un pain dans la gueule si je les croisait IRL vu leurs convictions.
J'adore les bouquins et les nouvelles de Lovecraft, qui sont géniales. Et je n'y vois, dans leur grandes majorité, aucun message quel qu'il soit. (M'enerve aussi cette habitude critique de vouloir voir des messages partout !)
L'homme, lui... Il aurait surement été heureux avec internet, vu qu'il ne sortait jamais et qu'il était bien coincé. (Il était au bord de la folie ou au mieux de la psychose profonde... Enfin, si il avait eu un bon psy, il n'aurait probablement pas été un auteur aussi géniale.
Il n'était même plus rasciste, il était xenophobe ! Notez la nuance. Il ne rejetait pas pour des raisons idéologiques ou politiques, il avait pathologiquement peur de ce qui était différent et "étranger". Dans sa psychose, il les croyait être des créatures différentes. Il ne sortait pas beaucoup...

Edgar Poe était un alcoolique et un pauvre con prétentieux. Et je vous en passe bien d'autres...
Sachons savourer l'oeuvre et oublier l'auteur quand celui ci n'a rien de remarquable.

On attends toujours une bonne adaptation ciné de Lovecraft.
Est-ce seulement possible ? Vu que son style est purement litteraire, evocateur sans être trop descriptif... poétique...
(ça c'est un débat qui pourrait être interessant.)

Je précise qu'il existe de nombreuse adaptations de Lovecraft : parmi les plus célèbres : REANIMATOR et FROM BEYOND de Stuart Gordon, ou DAGON, ou HORREUR A DUNWICH, ou NECRONOMICON. Je pourrais faire une liste plus longue et exaustive, mais au final, il n'existe aucune adaptation "définitive" de son mythe le plus celèbre, le plus évocateur et le plus infilmable : celui de Cthulhu et des sombres créatures.
(J'ai songé a un moment a tenté d'adapter NYARLATHOTEP...)

Guillermo Del Toro, célèbre réalisateur du Labyrinthe de Pan, de L'échine du diable, de Chronos et d'Hellboy, qui devrait réaliser BILBO LE HOBBIT, pourrait s'atteler après a une adaptation des MONTAGNES HALLUCINEES, cher a son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darcowboyland.pagesperso-orange.fr/
aGnonoir
Elfe Noir
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Sud
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   Jeu 28 Aoû à 19:03

l'oeuvre est à dissocier de l'auteur c'est vrai, il suffit de lire les nombreuses analyses psychologiques et psychiatriques pour se rendre compte que ce n'est pas cela qui diminue la grandeur de l'oeuvre.elle ne l'explique même pas où se perde dans du vocabulaire technique incompréhensible qui n'apporte strictement rien à la découverte d'une oeuvre.
surtout une fois que l'auteur est mort. ne citant que l'étude de marie bonaparte sur Poe.
l'oeuvre de Lovecraft est grandiose de par le monde qu'il a créé et qu'il fut ceci ou cela n'a pas d'impact sur ce qu'on lit car c'est l'imagination et la beauté qui l'emporte.
on pourrait aussi parler de certains humanistes philosophes et penseur de l'entre deux guerres et qui ont eu des profils douteux mais ça ne diminue en rien la force de leur pensée.
concernant les adaptations Dagon est appréciable, on retrouve une atmosphère assez proche de l'ambiance de Lovecraft.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agnonoir.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Howard Philips Lovecraft   

Revenir en haut Aller en bas
 
Howard Philips Lovecraft
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RECH] Embase de téléphone Philips pour console centrale
» Philips arrête l'audio-vidéo, une page se tourne !
» RIP Howard Manoian
» Birchbox et Philips
» Speed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Salles obscures & lectures...-
Sauter vers: