Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lyrisme & Romance

Aller en bas 
AuteurMessage
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Lyrisme & Romance   Jeu 13 Mar à 10:09

Je me permets de présenter quelques uns de mes poèmes...

Sombre Genèse ~ Scène I : Nosferato

Par une nuit de pleine lune
Où le froid se mêle à la brume
Une silhouette sombre se découpe
Faisant de mes désirs des doutes
Le rêve de la peur débute
Fatal, instar d'une longue chute
Sa morsure, des roses épineuses
Voguant en chimères hasardeuses

Nosferato ! Nosferato !
Une mélodie en ton étreinte
Nosferato ! Nosferato !
Ma rêverie en est succinte
Nosferato ! Nosferato !
Mon voyage en ton bel enfer
Nosferato ! Nosferato !
S'avère pour moi trop éphémère

A l'abri des yeux indiscrets
Nos ténèbres, nos jardins secrets
L'union que le vulgaire banni
S'exhale désormais de l'oubli
Tes paroles sont comme une musique
Damnée par cette romance à risque
J'erre en tes bras, une forêt d'ombres
Où doucement, vois-tu, j'y sombre

Nosferato ! Nosferato !
Tes désirs sont de belles prières
Nosferato ! Nosferato !
Nos baisers sont un monastère
Nosferato ! Nosferato !
La brise souffle ton âme étrange
Nosferato ! Nosferato !
Un démon déguisé en ange

Nosferato ! Nosferato !
Nosferato ! Nosferato !


Legendia ~ Scène I : Le Château

Il y a de ça bien longtemps
Un château de marbre et de sang
Se dressait en une belle forêt
Sourde aux lamentations damnées
Vivait un maître abominable
Bien triste histoire, bien triste fable
Pour seul amusement éphémère
Tristes serviteurs, triste chair

Amusement et peine ne font qu'un
Détresse des serviteurs en vain
La douleur n'est qu'un sombre souhait
Dont attestent les êtres damnés
Jouant de son destin trop noir
Le jeu de la peine est un art
Le maître rit à s'en blâmer
Les serviteurs sous les fouets

Lors d'un jour d'orage et de pluie
Un spectre sorti de l'agonie
Vengence d'un serviteur mourant
Sombre vengence de haine, de sang
Les chants de douleur se dissipent
Prennent vie les tortures des disciples
En un spectre noir et vengeur
Martyr et porteur de malheur

Désormais, le maître n'est plus !

Ephémères Cruautés ~ Scène I : Entrevue Ténébreuse

En une ruelle trop ténébreuse
En une destinée malchanceuse
Erre le regard noir du démon
Incube par malheur, par passion
Se posant tel des jais sur lui
Passion ardente et infinie
Une malédiction d'amour vil
Où Arachnée dispose ses fils

Posant une main sur l'innocence
Quand la douleur lie la démence
L'incube est un chasseur trop noir
Sa proie chu dans le désespoir
L'Amour n'est pas, l'Amour se meurt
Doucement sonne la Dernière Heure
Quand la rose côtoie l'araignée
C'en est d'une tragique destinée

Un amour qui n'en est pas un
Un désir démoniaque et vain
En une illusoire cécité
La voix des anges semble se faner
L'âme de l'innocence est sanglante
Comme une pluie de grenat latente
La flamme de la bougie s'éteind
Commence alors un noir destin


En voilà déjà trois. Pour expliquer un peu "mon monde écrit", je me base soit sur des sentiments personnels, soit sur des choses beaucoup plus axées mythologies/légendes/rêves, que je retranscris, je l'espère, de manière assez lyrique, un peu comme une histoire. D'ailleurs, chaque partie raconte souvent une courte histoire, mais en poèmes.
Si vous voulez en découvrir d'autres (c'est entre autre pour ça que je n'ai mis que les premières scènes, pour ne pas tout dévoiler !) vous pouvez bien entendu visiter mon blog et me laisser vos critiques sur l'ensemble de mes poèmes, citations et mon début de roman ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 13 Mar à 16:00

La deuxième strophe de Nosferato est superbe... envoicoeurs1
Ca m'donne envie d'en lire plus, je m'attarderai donc ici dans les jours qui viennent. Et puis, ca m'a l'air tout sympa, ce concept de scènes. J'irai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
yaya
une petite goth punk a la dérive...
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 23
Localisation : en bretagne pays des légendes
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 13 Mar à 19:55

j'aime beaucoup aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anatheme
Liche impériale des Glaces
avatar

Nombre de messages : 2684
Localisation : Les Limbes du sud de la France
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Mar 18 Mar à 15:21

Vraiment bien...J'aime beaucoup les images que vous utilisez et la musicalité de vos vers. fleur1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:00

Merci beaucoup pour ces commentaires =D J'en profite pour ajouter quelques extraits ainsi qu'un extrait de mon roman ! Bonne lecture !
--------
Passion Fatale ~ Scène II : Hamlet Et La Ciguë

Par une triste nuit sans lune
Par une fin criblée d'amertume
Le miroir donne un triste reflet
Hamlet, tes larmes ont trop coulé
Les roses n'ont de cesse de mourir
Les bougies s'éteignent comme des rires

La mort est une obscure vertue
Dont peut aider la douce ciguë

Dans ce ciel dénué d'étoile
C'est ton âme qui se pare d'un voile
Le soleil n'allume plus tes jours
Aetheria veille pour toujours
Et dans ton mutisme immobile
Coulent encore les espoirs vils

La mort est une obscure vertue
Dont peut aider la douce ciguë

Quand même les spectres cessent de hurler
Quand même les roses cessent de rêver
Hamlet, peux-tu seulement jouir
D'une trêve dans cette vie à mourir
Il est grand temps de la rejoindre
La mort est facile à atteindre

La mort est une obscure vertue
Dont peut aider la douce ciguë
-------
Trinité De Fées ~ Scène I : Rhanella, La Toxique

Sorcière obscure de belladone
Quand le doux parfum s'abandonne
Tes proies en tombent dans les abysses
D'où émanent les cris de supplice

Ô douce Rhanella, La Toxique
Tes parfums sont une scène tragique
D'où émane la mort, ce parfum
Comme exhale l'Ankou du matin

Ma belle, magnifique tragédie
De tes poisons en symphonie
Sonne encore le glas oublié
Celui qui fauche les orchidées

Sorcière obscure de mandragore
Quand l'innocence tâche les remords
La belle digitale erre en vain
Noir, sanglant et mortel destin

Ô douce Rhanella, La Toxique
Mortels parfums si romantiques
Ce doux poison coule en tes veines
Eternel, comme ton obscure peine

Mais ne te méprends pas, ma belle
Quand le muguet est éternel
De sa blancheur succombent les dieux
A l'instar de tous tes adieux
-------
Mélodie Nocturne

Le parc était vide à cette heure tardive. Seuls subsistaient quelques oiseaux près du grand étang. La lune, blême, se réflétait à la surface de l'eau, ondulée à cause du vent se déposant dessus. Mais le crucifix d'argent au cou de Jack semblait lui aussi irradier de la clarté lunaire. Les arbres auraient pu passer, de par leur imposant stature, comme les piliers de quelque temple impie dans cette ennivrante obscurité.
Bientôt, les pas de Jack le conduirent à la sortie du parc où étaient disposés les rosiers. D'ailleurs, grâce au vent, l'odeur presque divine des roses embaumait bien au-delà des roseraies, comme pour indiquer à quelque âme égarée où se diriger. Près de la grande pergola de roses rouges, une silhouette se découpait. C'était visiblement un homme. Il ne bougea pas et, à l'approche de Jack, un timide sourire se dessina sur son visage pâle. A la lumière de la lune, les deux hommes purent s'observer mutuellement. Alors que Jack possédait un petit bouc et des yeux bruns, l'inconnu, lui, était imberbe au visage et ses yeux furent d'un bleu si pâle qu'aux souvenirs de Jack, jamais il n'avait croisé si beau regard. L'inconnu s'exprima le premier, d'une voix monotone, grave mais terriblement charismatique :
- Excusez-moi jeune homme... Auriez-vous l'heure par hasard ?
Dès qu'il eut ouvert la bouche, Jack fut frappé de stupeur. L'homme, aussi divin qu'il put paraitre, arborait deux canines incroyablement proéminentes. Jack dut enfouir sa peur pour se ressaisir et sortir sa montre gousset en argent, finement gravée. Il balbutia :
- Il... Il est... Heu... Minuit sept.
- Merci bien, fit l'homme avec un léger clin d'oeil que Jack ne put exprimer en remerciement sincère ou en provocation narguante. L'homme fit volte-face et disparut dans la nuit.


Dernière édition par Lhug Obscurus le Jeu 20 Mar à 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Grande Reine du flood et du Nutella...
avatar

Nombre de messages : 4067
Localisation : Fôlies et Complaisances [Belgique, Nutella]
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:12

J'ai lu: "Mélodie Nocturne"...

L'ambiance est là directement.. On imagine Jack se pâmer dans ce parc, vraiment facilement.

Et puis on ressent l'esthétique recherchée, quelque chose que je suppose que tu aimes: il semble que tu cherches à parfaire (et moi je fais aussi comme ça) la situation, de beaux personnages, habillés, vêtus, coiffés (barbe comprise Wink ) comme l'on aime, un lieux des plus agréables avec la romance des roses au bout du stylo, le vampire présent... La peur, le charme, l'heure...
C'est bien.. Mais je n'ai pas vraiment réussi à saisir pourquoi "Mélodie Nocturne".. Ce n'est pas fini peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:17

Ouh la non, c'est loin d'être fini !!! Ca me fait énormément plaisir ce que tu me dis là.
L'omniprésence des roses est très importante pour moi, car fleur de la passion, ce que vivent les deux hommes.
Quant à l'esthétique, là aussi, c'est très important. A vrai dire Jack est une pâle copie de moi-même, quant à Ryan... Hum... Pas de commentaire sur ce charmant jeune homme ! Elisabeth, elle, est ressemblante (psychologiquement du moins) à ma meilleure amie. Assez étrange d'introduire des personnages "réels" dans un environnement complètement fictif !
En fait l'histoire regroupe des thèmes qui me semblent chers et importants, et qu'on a tendance à oublier à une époque comme la notre : l'Amour, la passion, le romantisme, la mort, les sentiments "profonds". Même si certaines scènes peuvent avoir un petit caractère érotique (ce qui m'a choqué quand j'ai relu mes premiers jets, je ne me croyais pas capable d'écrire une chose pareille), ça ne se veut aucunement "pervers", et j'espère que ça ne reflète en rien ce cote, mais bien la passion...

Soit, encore merci beaucoup pour ce commentaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Grande Reine du flood et du Nutella...
avatar

Nombre de messages : 4067
Localisation : Fôlies et Complaisances [Belgique, Nutella]
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:23

Pour le moment je n'ai pu en lire que très peu et ça me plairait dans lire plus.

Sinon aucun problème j'aime bien.

Je crois pas que ça soit bizarre de rejoindre le réel au fictif... Car on s'inspire de quelque chose, et en l'occurrence de quelque chose qui t'es plaisant. Et pour les scènes "érotiques", on peut remarquer que ça entre souvent dans les jeux de passions, de romantisme, de cape noir au vent, et de dents luisantes... Ca fait partie de la beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:24

J'ai justement mis la seconde partie, que je rédige encore actuellement, sur le dernier article du blog.
En tous cas, merci beaucoup, car c'est ce genre de remarques qui motive davantage ! Je suis énormément ravi que ça te plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
Grande Reine du flood et du Nutella...
avatar

Nombre de messages : 4067
Localisation : Fôlies et Complaisances [Belgique, Nutella]
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 20 Mar à 21:38

Alors j'irai voir si je prends le temps (Mais oui je le prendrai, le chevaucherai, galoperai sur des plaines arides avec lui, irai me perdre en Alaska, mourrai dans le ciel, retournerai sous terre, partirai au côté du temps, le reprendrai. Hu Dada ! ) JeSors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kirjava.cowblog.fr
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Mer 26 Mar à 18:25

A la demande générale d'une personne (comment ça "ça veut rien dire" ???), je rajoute non pas un, mais deux poèmes dans ma toute bonté et ma glorieuse générosité (et ma modestie légendaire, bien entendue)

Heptagramme ~ Scène III : L'Anathème Du Miroir

Un beau miroir cerclé de noir
Est l'obscur compère du grimoire
Distorsion de réalité
Sa propre horreur est observée

Pestis ! Monstrum !

Une araignée vile et géante
Dans sa toile, attend l'heure sanglante
De ses multiples et obscurs yeux
De ses crocs noirs et venimeux
Semble être la reine du miroir
De l'heptagramme sur le grimoire
Une araignée cauchemardesque
Augure d'un sombre présage funeste

Un beau miroir cerclé de noir
Est l'obscur compère du grimoire
Distorsion de réalité
Sa propre horreur est observée

Pestis ! Monstrum !

Un serpent aux écailles de jais
Eternel symbole des sorciers
Est ici en douce léthargie
Avant de décimer toute vie
Semble être le roi du miroir
De l'heptagramme sur le grimoire
Un sombre serpent infernal
Obscur symbole de mort, de mal

Un beau miroir cerclé de noir
Est l'obscur compère du grimoire
Distorsion de réalité
Sa propre horreur est observée

Pestis ! Monstrum !

Un scorpion, message funéraire
Sombre créature des enfers
Symbole de puissante sorcellerie
Peut, de son dard, ôter la vie
Semble être le seigneur du miroir
De l'heptagramme sur le grimoire
Un scorpion, titan démoniaque
Témoin d'un rite trop écarlate

Un beau miroir cerclé de noir
Est l'obscur compère du grimoire
Abrite en son humble reflet
Les anathèmes en trinité

Pestis ! Monstrum !
==========
Orée De Solitude ~ Scène V : Union Post-Mortem
Toutes les belles choses ont une fin
Toutes les morts ont un lendemain
C'en est fini Angelica
C'en est terminé Médusa
Une main en écaille de serpent
S'enferme sur une main en sang
L'heptagramme sonne en mélodie
La mélodie de fin de vie

Même si les roses ont des épines
Même si soudain tout s'envenime
C'en est fini Angelica
C'en est terminé Médusa
Votre soleil se couche enfin
Paroxysme sans lendemain
L'heptagramme sonne en mélopée
La mélopée de fin damnée

Le venin dans les veines de l'ange
Ophidien tailladé, étrange
Un équilibre beau et tragique
Espoirs sanglants et romantiques
Les écailles se mélangent aux plumes
Puis succombent en éclats de brume
Angélica se meure en roses
Où Médusa toujours repose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Mer 26 Mar à 18:34

Comte Lhug Obscurus a écrit:
A la demande générale d'une personne (comment ça "ça veut rien dire" ???), je rajoute non pas un, mais deux poèmes dans ma toute bonté et ma glorieuse générosité (et ma modestie légendaire, bien entendue)
Bien entendu ! TireLaLangue
Hu'z, merciiiii je bouquine ! (... alors si la maladie autosomale est récessive et que les deux parents ne sont pas malades, il y a combien de chances que l'enfant soit porteur du gène muté déjà ?... cassemur )



[edit] Comme d'hab, un peu trop léthargique pour être concentrée, m'enfin c'la n'empêche que...
Aaaargh la deuxième strophe d' "Union post-mortem" !
Et puis gnih la chute ! Les deux derniers vers.
Bon, il y a de quoi me surprendre, faut que je revienne par là, promis ! Et après une bonne nuit de sommeil, parce que là, eurf, j'aimerais bien offrir à ces vers toute l'attention qu'ils méritent et ne puis en saisir que l'étincelle. Voilà ! A la flagellation ! *se flagelle*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
Anatheme
Liche impériale des Glaces
avatar

Nombre de messages : 2684
Localisation : Les Limbes du sud de la France
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 27 Mar à 22:48

J'apprécie définitivement votre prose!! C'est vraiment bien écrit, votre univers tant que votre vocabulaire doivent être saluer pour leur richesse fleur1

J'aime particulièrement l'Anathème du Miroir...comme de par hasard!! mouahah1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Jeu 27 Mar à 23:00

Merci beaucoup =)

Bon et bien comme j'ai eu le prix nécessaire pour se faire éditer... Je pense ne pas me faire éditer à moins de gagner au Lotto =D Donc vous pouvez pleinement profiter de mes écrits ! Je vous mets les trois scènes de Passion Fatale ^^

Passion Fatale ~ Scène I : A La Vie, A La Mort
Ô Aetheria ! Mon amour
C'est à jamais toi, pour toujours
Désormais, dans le monde des morts
Te voilà empreinte de remords
A présent ton amour en pleure
Qui dans le monde vivant demeure

Ô Aetheria ! Ma jolie
De ta douce mort s'exhale la vie
L'amour est une rose pleine d'épines
Mais la mort ne peut le faire ruine
Ton amour pleure et attend
Crainte mêlée de larmes et de sang

Ô Aetheria ! Ma précieuse
Ressortant des abysses pieuses
Anubis et ses âmes rebelles
N'est pas juge d'amour éternel
Une romance macabre et vivante
Une passion funeste et démente

Passion Fatale ~ Scène I : A La Vie, A La Mort
Ô Aetheria ! Mon amour
C'est à jamais toi, pour toujours
Désormais, dans le monde des morts
Te voilà empreinte de remords
A présent ton amour en pleure
Qui dans le monde vivant demeure

Ô Aetheria ! Ma jolie
De ta douce mort s'exhale la vie
L'amour est une rose pleine d'épines
Mais la mort ne peut le faire ruine
Ton amour pleure et attend
Crainte mêlée de larmes et de sang

Ô Aetheria ! Ma précieuse
Ressortant des abysses pieuses
Anubis et ses âmes rebelles
N'est pas juge d'amour éternel
Une romance macabre et vivante
Une passion funeste et démente

Passion Fatale ~ Scène III : Amour Solitaire
Le grand secret n'a plus lieu d'être
J'écris de sang toutes ces vaines lettres
Passion d'Hamlet et d'Aetheria
Qui par la mort, l'amour vivra

Aetheria brave Anubis
Ainsi sortant des sombres abysses
La romance est comme une étoile
Dont se pare la triste lune pâle

Hamlet se meurt pour un amour
Dont la plaie béante, toujours
Recousue par un fil d'argent
Ne cesse de suinter par le temps

Si la mort est un paradis
Hamlet disparaît dans l'oubli
Si la vie est un noir désir
Aetheria n'a rien de pire

Ce sombre échange sonne du même air
Bien pire qu'un amour éphémère
La solitude est maître mot
Mais l'amour mort est bien plus beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Sam 29 Mar à 12:19

+


Dernière édition par Comte Lhug Obscurus le Lun 7 Avr à 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SR
Nébuleuse Nitroglycérine
avatar

Nombre de messages : 3047
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Sam 29 Mar à 15:40

Pourquoi "tache" ? Meuh non ! C't'un écrit !
Pooooste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://couleur.over-blog.com
Comte Lhug Obscurus
Vampire à la rose blanche
avatar

Nombre de messages : 133
Age : 28
Localisation : En mes douces ténèbres
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   Sam 29 Mar à 16:03

Bon... Ok... Y'en aura un paquet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyrisme & Romance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyrisme & Romance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le blog de Lyrisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Pages noircies...-
Sauter vers: