Le dernier Gothique Romantique

Forum Gothique Romantique Dark
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Genèse d'un clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mar 6 Fév à 19:51

J'ai commencé à lire tout ça. Je trouve que c'est passionnant. Malheureusement je n'ai pas le temps de tout lire d'un coup.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mer 7 Fév à 14:27

merci beaucoup...

et puis je te comprend... rien qu'en relisant un ou deux chapitres pour correction... mal aux yeux dingo1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larmesdesang
Affronte les tenèbres
avatar

Nombre de messages : 184
Age : 39
Localisation : France Yvelines
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mer 7 Fév à 14:28

Azariah vous avez du talent je vous encourage à continuer chapeau bas mon cher ami. fleur1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mer 7 Fév à 14:33

merci ^^ seulement j'ai choisit une autre voie, et je crains que l'écriture et le dessin resterons à jamais des passe-temps pour moi...

à moins peut-être de rencontrer les bonnes personnes ou de rater complètement mes études :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mer 7 Fév à 23:06

Ca y est, j'ai tout lu... J'adore.... Tu écrit très bien, et c'est le genre de récit que j'aime.... Vivement la suite.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 11:18

Bon ça y est, je suis a jour, j'ai lu ce que je n'avais pas encore lu. Une romance, de la baston, un peu de forge, de l'invention... Bon, qu'est-ce qu'il manque...
En tout cas, vivement la suite, je suis accroc !
Revenir en haut Aller en bas
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 16:08

...

La bâton lui fracassa presque la mâchoire. Le jeune homme hurla de douleur, son cri retentit dans la plaine. A genou, penché sur le sol, il palpait son visage, voulant s'assurer que rien ne manquait ou avait changé de position, voire de place."Trop lent ! beaucoup trop lent !" s'esclaffa Baal. L'autre leva un regard ahurit vers lui. "Tu t'attendais peut-être à ce que je fasse semblant de frapper ? Mais bonhomme, l'ennemi ne retiendra pas ses coups contre toi, estime toi heureux qu'il ne s'agisse que d'un bout de bois, et non d'une lame éguisée et avide de sang !" Quelqu'un pouffa dans le petit groupe. Baal repéra immédiatement l'inconscient : "Toi ! c'est ton tour ! -il saisis son interlocuteur et le traîna au milieu du terrain.- Sur ce tas d'imbécile y'en a pas un digne de recevoir l'enseignement des guerriers de sang ma parole ! Mais ne vous en faite pas, je vais m'occuper de vous... bientôt vous cracherez votre sang, vos viscères également, on pourra alors enfin vous qualifier d'hommes ! Toi ! En garde !".

Seth pénétra dans la bibliothèque. Azmodan était penché sur un livre.
"Toujours le même ?
- Hmm...
- Combien de fois l'as-tu lu déjà ?
- Pas assez, certains passages sont toujours aussi obscurs.
- Pourquoi tu ne passes pas à autre chose ? Change toi les idées, l'inspiration viendra...
- C'est important. j'ai l'impression que ça parle de nous, des raisons de notre présence ici.
- Tu es sûr ?
- Pas vraiment, mais il y a des coïncidences troublantes. Je dois tirer ça au clair.
- Comme tu voudras... au fait, j'aurais besoin des notes sur la justice.
- Troisième étagère, sur la gauche. Tu ne te souviens même plus de ce que tu as écris ?
- Je veux être sûr...

Uriel sentit une présence dans son dos. Le parfum familier parvint jusqu'à ses narines. Il avait reconnu Lara. Elle se plaça à sa droite, l'enlaça et posa sa tête contre son épaule. Il l'entoura de son bras.
"Tu ne t'en lasses pas...
- Non, répondit Uriel.
- C'est vrai que c'est beau.
- Là n'est pas la question. Je ne pensais pas qu'une poignée de gens ordinaires pouvaient accomplir tant de choses en si peu de temps.
- Toi et tes amis n'avez rien d'ordinaire.
- Je parlais de ton peuple.
- Il est aussi le tiens je te rappelle, dit-elle doucement.
- C'est entre autre de ça que je parle. Dans mon monde, je n'étais pour ainsi dire rien. Pas d'avenir, pas d'ambition, ou très peu. Et je me retrouve en train de contempler un village entier depuis la forteresse dont je suis à l'origine. Tout est allé si vite.
- Et si bien, vous nous avez fait découvrir tant de choses... tu as réunis tout un peuple. Je ne pense pas que j'en aurais été capable.
- Je suis sûr que si, simplement dans ta situation tu savais que ce n'était pas la chose à faire.
- Mais le résultat est là, nous ne connaissons plus la faim, ni la peur, nous savons lire et écrire, et bâtir.
- Et, tu te souviens de ce que je t'ai raconté ?
- ...et ne pas, surtout pas oublier nos origines, la forêt, la nature, la respecter, et vivre avec en parfaite symbiose.
- Nous n'avons fait que vous guider, c'est toi et ton peuple qui avez fait le travail.
- Je n'ai pas vu l'un d'entre vous se reposer un seul instant depuis que nous sommes ici. Vous n'avez cessé d'oeuvrer, de dispenser vos savoirs, de rechercher de nouvelles techniques, de prêter main forte à ceux qui en avaient besoin. -Elle serra davantage, puis relâcha soudainement-. A ce propos... "
Uriel frémit. Si, ils avaient prit un peu de bon temps, et alcool aidant, il avait trouvé le moyen de faire des paris stupides. Malheureusement, sa femme, ainsi que sa garde personnelle avaient avec brio réussit les tests d'entrée dans les des paladins rouges, l'ordre qu'il avait fondé avec ses amis, destiné à protéger, guider, servir, enseigner et arbitrer le peuple de la vallée. Du coup, les soirées entre guerriers s'étaient féminisées, et ces dames avaient de bonnes oreilles, sobres, et attentives aux stupiditées débitées sous l'effet du "nectar des dieux". Lara se détacha de lui et trottina vers l'alcove dans le mur de la pièce qui lui était réservée, à gauche du grand lit. Elle y saisit son fauchard et son bouclier d'os.
"Alors, maître lame, je vous attends ! déclara-telle ! -Uriel la regarda du coin de l'oeil, limite vexé, son regard devint équivoque, puis complice, enfin il afficha un sourire vainqueur.
- Ah... tu veux jouer à ça... tu n'as pas honte d'être en permanence sur le dos de ce malheureux Uriel beurré qui prend un peu de bon temps avec ses amis.
- Mais au contraire, je me réjouis de vous voir vous amuser...".
Elle commença à contourner le lit, lentement, ses armes en main. Uriel déguaina son sabre et se mit en position, fort et bas sur ses appuis. La reine, rapide, fit un pas sur le côté, feigna un contournement, avant de faire une roulade dans le sens opposé, et de sauter dans la direction du jeune homme en donnant un formidable coup de taille. Uriel se laissa tomber au sol afin de laisser l'orage lui passer au dessus de la tête. Il roula, son armure cliquetant contre les pierres du sol. Il se redressa, sabre en arrière, prêt à frapper. La fille avait disparu. Il fit un pas rapide en arrière. Il avait sentit le coup venir, il ne connaissait que trop bien son adversaire. Il évita de justesse la lame du fauchard tombant avec Lara du plafond. Le lustre d'adamantium et de cristaux se balança encore quelques temps. Il donna un coup rapide destiné à faire bouger son adversaire, avant de faire de rapides moulinets, l'une de ses attaques favorites, propre à désorienter l'adversaire et ne lui laissant que très peu de possibilités d'attaque. Levant son bouclier, l'autre recula, avant de faucher les jambes d'Uriel. Ce dernier eut juste le temps de sauter sur elle pour éviter l'attaque, lançant un coup d'estoc qui, tout juste évité, se glissa dans la tunique de Lara. Elle tourna sur elle même afin de quitter son axe et de se retrouver derrière lui, mais ce faisant, sa tunique se déchira sous la lame, laissant la fille nue, ce qu'Uriel eu à peine le temps de réaliser, avant de se retrouver avec son adversaire dans son dos, une lame lui effleurant la gorge.
"Alors, maître, il semblerait que votre rasage ne soit pas des plus précis, me laisserez-vous arranger ceci ?" Uriel ne fut pas surpris outre mesure, il la savait bien plus rapide que lui. Il sourit et laissa son épée choir. Le visage d'ange se rapprocha du sien et lui murmura à l'oreille : "eh bien ? Disiez-vous l'autre soir pouvoir battre votre compagne ? Je ne sais si elle serait du même avis..." Uriel saisis le bras tenant l'arme et la projeta par le bras sur le lit. L'arme alla voler dans un coin de la pièce. "J'en suis sûr", répondit-il finalement. Il regarda un moment les yeux de la fille étendue sur le drap, avant de s'avancer, puis se pencher pour l'embrasser...

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 16:10

J'ai commencé la fameuse série de dessins... pas évident, j'ai perdu l'habitude.

Comme j'ai choisit la voie de l'écriture rapide (beaucoup de récit, peu de descriptions), je me disais que les représentations devaient être bien floues... mais si je dois écrire normalement jamais je ne finirais, alors j'ai décidé de crayonner ce qui aurait dû être décrit... ça arrivera bientôt j'espère.

En tout cas merci pour vos commentaire... ça fait plaisir de voir qu'on ne bosse pas pour rien (enfin, quelque part si, mais que les gens apprécient...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 16:23

Non, non, tu ne bosse pas pour rien. Ton écriture provoque en moi un vif plaisir. Je regrette les scènes de romances un peu longues à mon goûts, mais il en faut pour chacun ! Et je me languis de la transition avec la fin (que tu as écrit au début).
Revenir en haut Aller en bas
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 16:32

Tu l'as dit : il faut de tout... pourtant romance il n'y a pas des masses. La suite -et le fameux lien- devraient arriver très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Jeu 8 Fév à 16:38

Non, c'est vrai qu'il n'y a pas tant de romance que ça. C'est juste que par rapport au début, je ne vois pas forcément le lien, ça me surprend un peu, ça fait comme une longue pause, genre, préparation de la défence avant la grande guerre. En ce moment, j'ai soif de violence, ce qui explique mon impatience. Mais tu fais du bon boulot, continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Ven 9 Fév à 16:36

...

Thor regarda le ciel, en supplique, en voyant Krän débouler dans le couloir. Le bruit sourd des pièces de son armure se répendait à travers tout le sous-terrain en un claquement sinistre. Il pénètra dans la forge. De grosses goutelettes de sueur perlaient sur son front. Il se demandait comment Thor parvenait à tenir toute la journée par cette chaleur. Un peu plus bas, la lave coulait tranquillement. Seul le bout de ciel visible là haut rappelait à celui qui venait ici qu'il n'était pas encore en enfer. Ce dernier laissa de côté son marteau et s'avança vers lui.
"Qu'est-ce que tu as encore fait à ton matos ?
- C'est à propos de mon flingue, il est enrayé, je comprends pas... arf, je l'ai pourtant démonté trois-quatre fois comme tu nous a montré, mais rien n'y change. Ceux d'avant, les tout premiers, ils tiraient pas vite, mais au moins ils tiraient sûrement, là, un coup ça marche, un coup ça marche pas. Thor le regarda désespéré, puis il arracha des mains de l'autre l'arme qui lui était tendue. La mitraillette avait souffert. Elle était cabossée de partout. Il retira le chargeur, puis les goupilles d'assemblage, et l'arme se scinda en trois pièces distinctes. Il inspecta chaque pièce, avant de s'arrêter sur le bloc culasse, et de fermer les yeux.
- Mais comment tu fais ? marmona-t-il, le percuteur est tordu, ça peut pas marcher... mais comment as-tu fait pour tordre une aiguille en adamantium pur ? Vous êtes des sauvages, vous n'êtes même pas foutus de prendre soin du matériel qu'on forge pour vous...
- Bah, j'y peux rien, les armes c'est plus ce que c'était.
- Bon, je vais voir ce que je peux faire, en attendant contente toi de ton sabre, et tâche de le garder en un seul morceau celui là !
- Ben je me disais, vu que mon arme de tir est en rade, et que t'en as plein dans la réserve qui ne servent à rien, tu pourrais...
- Non ! pour que tu me l'esquintes... ah, ça non ! Si t'as besoin de blinder la tronche à quelqu'un, tu feras ça à l'ancienne, c'est tout. -L'autre s'en alla en gromelant.- Diablo !
- Oui maître ? un jeune homme le rejoint.
- Retire moi le percuteur s'il te plaît... une fois de plus ce barbare de Krän n'a pas eu le temps de sortir son sabre."
L'autre se saisit de l'engin et repartit d'où il venait, un petit établi. Thor reprit son marteau en main et se remit à marteller un sabre chauffé au rouge contre l'enclume.

Uriel paru dans la grande salle. Titus l'attendait. Ils descendirent tous deux l'escalier et rejoignirent les écuries. Sortant de la forteresse au trot, ils traversèrent la grand place en direction de la porte de la cité.
"Que t'as-t-il dit exactement ?
- Qu'il voulait te voir, toi et personne d'autre.
- Si c'est si important, pourquoi n'est-il venu à moi lui même... il aurait gagné du temps...
- Je suppose qu'il avait trop peur que ce qu'il a vu disparaisse... Je te laisse, j'ai croisé Seth, il a besoin de mon aide..."
Uriel poursuivit sa route tandis que l'autre prenait une autre rue.
Un chevalier lui barra la route au détour d'une maison.
"Un milicien croit avoir repéré un soldat inconnu sur la rive Nord !" Annonça Krän.
- Allons-y ! déclara Uriel en lançant sa monture au galop, escorté de l'autre.

Ulrik se pencha sur la route, semblant humer l'air ambiant comme un chien de chasse. De sa main il parcoura sans la toucher l'emprunte qui avait marqué le sol juste devant lui.
"Aucun doute, il ne s'agit pas d'un gard du coin. Cette semelle n'est pas celle de l'un des nôtres... les crans sont trop sinueux, et d'après la profondeur, il est trop lourd pour être un villageois, et trop léger pour être un chevalier en armure.
- Ce n'est pas un monstre, c'est déjà ça... répliqua Uriel. C'est ce que tu voulais me montrer ? Ce dernier guettait les alentours, du haut de sa monture. Son armure massive lui donnait une silhouette dynamique et aggressive, et le sabre fin qui complétait son équipement, pendant à sa ceinture, avait l'air quelque peu ridicule comparé à la carure de son possesseur.
- Je ne suis pas sûr...
- Que crains-tu ?
- Peut-être... des pirates.
- Après tout ce temps ? Ils seraient revenus ?
- Je préfère m'en assurer, j'irai voir le vieux de retour.
- Non, j'irai moi même... va inspecter le cour alternatif du fleuve, peut-être n'est-il plus praticable. Si c'est le cas, ils sont à nouveau obligés de passer ici, et nous sommes menacés. D'autant que si mes souvenirs sont exacts, c'est à peu près à cette époque qu'ils passaient.
- En effet, tu as raison, je pars maintenant.
- Sois prudent."
Uriel jetta un dernier regard, songeur, sur la trace.
"Kran ?
- Je suis là !
- Allons-y, nous sommes déjà en retard.
- Je te suis... -Uriel distingua une teinte étrange dans sa voix. Il lui renvoya un regard interrogateur.- J'ai l'impression d'être épié. -Uriel balaya la lisière de la forêt, à quelques dizaines de pas de là. Ses yeux, mauvais, quoiqu'exercés retenaient le moindre détail du décors. Mais l'autre fut plus rapide.- Là !"
Krän pointa un buisson du doigt, avant d'éperonner sa monture vers la forêt. Une curieuse silhouette noire surgit du buisson pour s'enfuir dans la forêt. Uriel lança sa monture à la suite de l'autre, armant d'un geste puissant et précis sa SMG.
Krän, à cheval, ne tarda pas à rattrapper sa proie, et lorsqu'il fut à sa hauteur, se jetta directement sur lui. Le duo roula entre les arbres, les feuilles crissant sur leur passage. Une mélée sans merci s'en suivit, entre le goliath carapaçonné et la silhouette qui avait pris la forme d'un humanoïde svelte, enveloppé dans une côte de mailles et de plates. Ce dernier parvint à se dégager quelques instants de l'autre, le temps de tirer un sabre étrange dont la silhouette générale rappellait quelque peu une aile de chauve souris. Son casque masquait entièrement son visage. Il sa prépara à porter un coup, tandis que Krän, un genou à terre, sortait son sabre, semblable à celui d'Uriel. Il fut arrêté net, son bras refusait d'aller plus loin. Il eu à peine le temps de réaliser qu'il était pris dans un piège à ours. Le sabre s'abattit sur lui. Une rafale déchira le silence de la forêt et trois gerbes de sang giclèrent parmi les mailles. L'homme s'effondra net. Krän expira profondément après avoir vu la lame changer de trajectoire une demi-seconde avant de venir éprouver sa propre armure. Il se releva. Uriel descendit de son cheval, sa SMG fumante à la main.
"Merci...
- Dommage, je l'aurais bien interrogé.
- Il peut encore parler, répondit Krän, ne pouvant réprimer un sourire sadique. Il ouvrit de ses mains blindées le piège et dégagea son bras.
- Demande lui qui il est...
- Un pirate, un éclaireur sans doute, et ses copains ne tarderons pas à se demander s'il y a tant de beaux champignons sur son chemin pour qu'il tarde ainsi à rentrer leur raconter ce qu'il a vu..."
Uriel regarda le cadavre d'un air inquiet. Il passa son arme en bandoulière, le ramassa et le déposa sur sa monture, avant de l'enfourcher.
"Efface nos traces, vérifie que personne ne s'aventure de ce côté de la rive. Si c'est le cas, renvoie-les immédiatement au village, puis attends les renforts que je t'envoie. Vous vous dissimulerez à intervalles réguliers le long de la lisère. En cas de contact, ouvrez le feu, et si ça chauffe trop, rentrez immédiatement. Et ne prenez aucun risque."
Ce faisant, il conduisit sa monture au galop hors de la forêt, et rejoignit le chemin en direction de la citadelle.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Ven 9 Fév à 18:55

...

Les sabots martelant le pont faisaient résonner les rondins dont il était fait. Il arriva au niveau de la barbacane. Pénétrant dans le fortin, il se retrouva nez à nez avec Ulrik et Baal.
- J'ai entendu des coups de feu, annonça Baal.
- Tu avais raison, l'autre bras du fleuve n'est plus praticable, poursuivit Ulrik, nous devons nous attendre à voir les pirates débarquer.
- Déjà fait, répliqua Uriel en déchargeant son cadavre. Baal, prends quelques paladins et rejoignez Krän sur la rive Nord, il vous dira quoi faire. Au passage, envoie-en un sur la rive Sud pour annoncer aux gens que nous sommes en état d'alerte invasion. Qu'ils fassent des réserves et qu'ils commencent à rapatrier vivres et biens dans la cité. -Baal s'exécuta immédiatement et repartit dans la cité-. Ulrik, j'ai besoin de ton aide pour autopsier notre ami."
Ils s'agenouillèrent auprès du cadavre, au milieu de la petite cour. Un cavalier arriva en trombe de la cité et partit vers le Sud. Quelques secondes plus tard, une poignée de chevaliers, Baal en tête, arriva du même endroit pour aller cette fois-ci vers le Nord. Au milieu du nuage de poussière soulevé par ces mouvements, Uriel retira au cadavre son heaume. Lorsque la poussière commença à se dissiper, il pu voir un visage pâle, pratiquement blanc, ridé par la haine, des dents acérées, des cheveux noirs et des oreilles pointues.
"Elfe noir...? murmura Uriel
- Que dis-tu ?
- Rien... ce ne sont que des contes de fées... mon monde n'est pas le tien. Est-ce cela que vous appelez pirates ?
- Oui. Ils se déplacent dans de rapides et macabres vaisseaux. Ils longent le fleuve et s'arrête à chaque port pour le piller. Ils n'ont aucune pitié, aucune peur...
- Crois-moi, ils connaîtrons la peur. Le coupa Uriel. -Son regard fusilla littéralement la tête du cadavre.- Leur armure est légère...
- Ils sont très rapides, ils se battent comme des bêtes enragées, mais ils ne sont pas plus forts que les humains. En fait, je dirai qu'ils sont même moins forts, seulement...
- Seulement ?
- Ils ne se battent jamais à moins d'être à dix contre un.
- Si on en tue neuf sur dix le combat redeviendra équitable !
- Ils ont des armes de siège, et certains chevauchent d'énormes lézards, comme les crânes de la garde de la reine. Crois-moi, ils sont vraiment dangereux...
- Nous avons des armures d'adamantium et des armes à feu, nous aussi nous sommes dangereux. De plus nous sommes retranchés et fortifiés, et nous sommes en été, leur navires n'arriveront jamais jusqu'ici. Va lever la milice, je réunis l'ordre.

"Ulrik, dix mètre à sa gauche, je me placerai là, Servius et Tiberio, suivez la ligne, dix pas entre vous. Gaïa, planque les chevaux sous le pont puis va te poster au delà d'eux. Ne prenez pas vos gobelets, pas besoin de communiquer, et si ça tourne mal, il ne faut pas laisser de technologie derrière nous : vous ne tirez pas tant que je n'ai pas ouvert le feu. Compris ?"
Un hochement de tête général et chacun prit sa place. Baal remonta la colline et s'allongea parmi les feuilles. La vue sur le chemin était imprenable. Dommage qu'ils ne pouvaient y attendre l'ennemi, leur retraite inévitable aurait été compromise s'ils se faisaient tourner, et les arbres empêcheraient toute couverture depuis la cité. Il observa un moment le détour du chemin, à l'affût. Rien. Il se détendit complètement, ferma les yeux et apposa délicatement le bout des doigts dans la terre. Il s'endormit presque, avant de finalement percevoir une infime vibration. Il se concentra dessus, elle était de plus en plus forte, si bien qu'il n'eut bientôt plus besoin de se concentrer pour la ressentir. Il se leva rapidement et dévala la pente vers ses amis. Il prit soigneusement place dans son buisson, assis contre son arbre. Il repassa la bandoulière de sa SMG hors de son corps et l'arma. Le claquement mécanique retentit dans toute la forêt, immédiatement suivit de cinq autres claquements. Inutile de fournir aux autres un compte rendu. Il s'enfonça le plus qu'il pouvait dans la terre et recouvrit ses jambes et les parties immobiles de son corps de feuilles, puis saisit son arme des deux mains. L'attente commença.

Le gong retentit dans la vallée. Il appelait tous les chevaliers au rassemblement. Au même moment Ulrik sonnait la cloche en haut de la petite arche de bois sur la place du marché, devant le château, signal de levée des effectifs complets de la milice. Cette dernière était constituée de tous les villageois aptes au combat, dont plusieurs femmes, formés par les chevaliers à défendre la cité en cas d'invasion. Ils assuraient également les factions. Ils constituaient la force non-professionnelle de réserve.
Une certaine agitation régnait déjà dans la cité. Certains, chargés, couraient dans les rues rejoindre leur maison, d'autre en sortaient, revêtant leur armure légère et leur fusil de milicien. Ces derniers se rassemblèrent autour de la trentaine de paladins qui attendait déjà sur la place.

Baal sentait les feuilles trembler en même tant que le sol. Des ombres apparurent entre les arbres, au sommet de la colline. Il il fit un effort pour calmer sa respiration qui tendait à s'emballer. Ils commencèrent à descendre la pente au pas de marche, dans un fracas digne des légions infernales. Il en comptait des centaines... plus ceux qui attendaient de l'autre côté de la colline de pouvoir monter à leur tour. Curieusement, en même temps que ces sombres cohortent se déplacaient en cliquetant, la forêt semblait s'être tue, comme si elle avait retenu son souffle... spectatrice du combat imminent. Luttant pour conserver son sang froid, il laissa le régiment avancer vers le chemin derrière lui, dans un certain désordre... trente mètres... vingt mètres... il n'attendit pas dix mètre, leva légèrement le canon et enfonça brutalement la détente de l'arme qui se mit à vomir des flammes et des douilles métalliques dans un effroyable grondement accompagné de claquements métalliques puissants. Les autres ouvrirent également le feu.
Complètement surpris, les pirates furent balayés comme des fétus de paille par le vent, le sang coulant dans la terre. Le tonnerre emplit la forêt entière, illuminée par les flammes crachées par les SMG qui rafalaient en concert. Les paladins ne visaient même pas, ils tentaient juste de maintenir leurs armes dans la direction approximative de l'ennemi malgré l'importance du recul, et tiraient sans discontinuer. Les mailles des côtes volaient, les armes s'effondraient, la chair éclatait. Le dévers de la colline se changea rapidement en un vaste charnier. La quantité de cadavres fut telle qu'il se constitua une barrière pour ceux qui venaient derrière, presque en même temps que les coups de feu cessèrent. Les même armes se vidaient aussi vite, et n'ayant sous la pression pas pris garde à ce que certains économisent leur munition afin de couvrir les autres tandis qu'ils rechargent, les elfes noirs eurent tout le temps de se réorganiser derrière le petit monticule de leurs congénères déchiquetés.
Une volée de flèches partit en direction des chevaliers. L'une d'entre elle vint se planter à quelques centimètres de la tête de Baal, dans l'arbre derrière lui. Une autre percuta son abdomen de plein fouet. L'armure résista, mais il fut plaqué contre l'arbre, et essoufflé un moment. Il répliqua d'une courte rafale, avant de s'extraire péniblement de son buisson et de se mettre à couvert derrière le tronc.
"On s'arrache ! hurla-t-il. Tir de couverture !"
Il se mit en position et arrosa l'ennemi tandis que les autres couraient du plus vite que leur permettaient leurs armures, vers le chemin. Voyant que tous ses équipiers étaient passé et allaient bien, il retira le chargeur déjà vide et engagea un troisième, avant de courir vers les autres, déjà à cheval devant le pont. Les flèches volaient autour de lui, le motivant d'autant à se hâter...
Les autres avaient revêtu leurs casques. il se promit d'en faire autant dès qu'il aurait atteint son cheval. Les guerriers déchargèrent leurs armes en direction de la forêt avant de partir l'un après l'autre pour la barbacane. Ulrik était le dernier. Délaissant la bride du cheval de Baal qui arrivait sur lui, il tira une dernière fois, avant de recevoir une flèche qui ricocha d'une telle force contre son heaume qu'il en fut désarçonné. Baal se jetta près de lui sur les genous.
"Tu vas bien ?
- En pleine forme !" répondit une voix déformée par son masque, de toute évidence à moitié sonnée par l'impact. Baal l'aida à se relever et à monter à cheval, avant d'enfourcher sa propre monture et de la lancer au triple galop sur le pont.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Ven 9 Fév à 19:56

Bon, tu commence as connaître mon opinion, non ?
Alors, est-ce utile, à part pour ton ego, de te confirmer mes sentiments ? De l'action, du fantastique, peu de réflexion, sufisemment de détails pour qu'il soit aisé de s'imaginer la scène, mais pas trop pour laisser un peu de place à cette même imagination. Je suis comblé !
Bon, j'ai tendance à trouver que les armes à feu cassent un peu l'ambiance, mais c'est ton reve, pas le mien. Alors, c'est avec joie que je me laisse emporté, et que je me laisserais bien emporter longtemps encore.
Revenir en haut Aller en bas
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Sam 10 Fév à 14:47

Je suis un peu dans le même état d'esprit de Gaya.... Je préfère les épées et arbalettes aux armes à feu.... Mais j'aime quand même beaucoup ton histoire. Le peu de descriptions que tu fait nous permet de nous imaginer les personnages et les lieux avec nos images ce qui nous permet de rêver et de se laisser engloutir encore et toujours plus dans le rêve (je sais pas si tu comprend très bien où je veux en venir....j'ai un peu de mal à m'exprimer.....)....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 13:45

Je crois que j'arrive à décoder lol_gif.gif" alt="panneaulol" longdesc="37" />

Mais ne vous en faites pas, pour les armes à feu... bon je vais pas vous raconter la suite non plus TireLaLangue

Mais une phrase au tout début de ce qui était sensé être la fin... dans l'un des premiers "posts" du topic, devrait vous aider à deviner

Enfin je dis ça je dis rien ^^

En fait, je pensais que les descriptions manquaient... et un peu à l'image de Jules Vernes, j'aime la technique, et donc les représentation précises de ce dont je parle. Comme lui je voulais faire quelques illustrations pour étayer mes propos, quelques uns étant déjà prêts, mais à la lecture de vos commentaires, je me demande si c'est une bonne idée finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 17:20

Oh si, met tes dessins... On pourra comparer nos imaginaires ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 17:23

...demain... quelques soucis techniques ^ ^ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 17:33

Je ne les verais que mercredi soi alors.... Y'a interet à ce qu'ils y soient, sinon............ sinon quoi d'ailleurs.... JeSors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 17:36

Angel a écrit:
JeSors

Ca y est, toi aussi tu t'y mets... youpi, bienvenue au fan club ! lol_gif.gif" alt="panneaulol" longdesc="37" />

... sinon c'est deux claques c'est ça ? JeSors moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
For Eternity...
avatar

Nombre de messages : 2842
Age : 37
Localisation : dans l'infini du temps....
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Lun 12 Fév à 17:48

Non je t'assure ce panneau me suis depuis déjà pas mal de temps.... Je n'arrive pas à m'en dépêtrer..... Sinon, 2 claques, pourquoi pas.... Et pas d'excuse du genre, mon chien a mangé les dessins, mon scanner est tombé en rade, j'ai renversé ma soupe dessus ou autres...... JeSors JeSors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mar 13 Fév à 10:43

Gardez à l'esprit que cela reste des croquis... eusa1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mar 13 Fév à 13:05

Hiii ! Tu aurais pu légender tes croquis, qu'on voit au moins à quoi ça correspond ! Non, mais, ça y est, pas encore célèbre et déjà dédaigneux de ses fans ! grrr
Non, je plaisante. Les dessins permettent de se distraire en attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Azariah
Vampire radioactif
avatar

Nombre de messages : 3546
Age : 30
Localisation : Proche l'hôpital, très proche...
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mar 13 Fév à 13:09

En réalité je l'ai fait exprès, voir si vous pouviez reconnaître de quoi/qui il s'agissait...
On dirait que je me suis planté scheu1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   Mar 13 Fév à 13:17

Non, c'est moi qui suis débile !
L'île, avec le volcan, n'importe quel être vivant plus évolué qu'un protozoaire devrait pouvoir reconnaître !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genèse d'un clan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Genèse d'un clan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Exode du Clan de R'Lyeh
» LGCD Le retour du Clan du Sang
» Le Clan de Lyre Ehel : présentation
» Clan Hollandia...
» Type 42 Class destroyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le dernier Gothique Romantique :: Arts & Lettres... :: Pages noircies...-
Sauter vers: